Le Blog Évolutionnaire

Espace d'écriture intuitive et connectée

Et vous vous en êtes où avec l’Argent ?


Estime de soi, croyances limitantes, idées reçues…

Voici le Step#22 de ce défi d’ÉCRIRE.

J’ai longtemps considéré l’Argent comme négatif, l’ambition aussi et ceux qui devenaient très riches devaient avoir triché ou marché sur des gens pour parvenir à leurs fins. En bref mon éducation culturelle, religieuse et familiale avait étiqueté l’Argent et tous ceux qui en jouissait (trop facilement) avec les mots Péché et Mal.

Ce n’est que très récemment que j’arrive enfin à bouger mes croyances limitantes en la matière et à enfin questionner ce que je croyais vrai et définitif jusqu’ici.

Il y a tellement de choses plus importantes dans la vie que l’argent mais il faut tellement d’argent pour les acquérir. ― Groucho Marx

Le plus dur est de prendre conscience de nos habitudes, de nos réactions automatiques. L’argent est omniprésent dans notre vie et dans notre monde et nous avons affaire à lui en permanence. Mais il est tellement présent qu’il en devient invisible, on ne le voit plus à force de le voir ! C’est paradoxal mais tellement vrai.

Prenons un exemple qui m’est arrivé il y a quelques mois : Je suis chez le pharmacien pour acheter de l’aspirine et quand il me rend la monnaie je n’ose pas vérifier le compte des pièces devant lui.

Tout se passe de manière totalement inconsciente et rapide, mécanique : je suis gêné de compter devant lui, j’ai la sensation physique de gêne, mais je m’en aperçois seulement dans la rue après être sorti. C’est arrivé des centaines de fois depuis que je suis enfant donc c’est une routine dont je suis totalement prisonnier. C’est comme vérifier la monnaie à la boulangerie quand j’achète une baguette ou un croissant. Ou au restaurant après avoir payé en espèces.

Pourquoi cette gêne ? Il y a de la honte, ou plutôt une peur, comme toujours.  C’est la peur de lui montrer que je n’ai pas confiance en lui.

Creusons un peu encore…

Faudrait-il que j’ai confiance en tout commerçant ? Bien sûr que non ! Mais qu’est-ce que cette croyance énorme que j’ai là ? Je n’ai pas à avoir confiance en des gens que je ne connais pas, qui n’ont pas d’autorité sur moi, je suis le client, ils me vendent quelque chose ou un service, et nous faisons une transaction financière. Le compte de la monnaie doit être fait et validé par les deux parties.

Plus j’y pense et moins je comprends cette sensation que j’avais d’être soumis, que je devais absolument accepter le compte de la monnaie, ne surtout pas vérifier devant lui. Surtout quand il y a d’autres clients impatients derrière soi, la pression est trop forte. Je ne peux pas les faire attendre et rendre tout le monde gêné par mon toupet de recompter la monnaie !

Argent, confiance, commerce, autorité, transactions financières toute la journée…. pardonnez-moi je fouille dans mon subconscient pour lui faire avouer ce qu’il me cache depuis toutes ces années…

Le seul intérêt de l’argent est son emploi. ― Benjamin Franklin

Comptage de l’argent, comme si celui qui compte ne peut jamais se tromper ?

Franchement je ne comprends pas… Ca me paraît tellement stupide aujourd’hui maintenant que j’ai ouvert les yeux sur ce problème. Ou alors la peur de blesser l’autre, de lui faire mal en montrant devant lui et d’autres clients/témoins que je n’ai pas confiance en lui, que je vérifie quand même de mon côté car c’est peut-être un tricheur, un arnaqueur. Peur de briser ce lien d’échange que j’ai créé très rapidement, peur de finir sur une mauvaise note, de conclure notre relation sur un couac.

Et que se passera-t-il si je m’aperçois qu’il a fait une erreur ? Scandale le tricheur est pris sur le fait !

Je crois aussi que j’ai un immense besoin qu’on m’aime (cf Les 5 blessures de l’âme, du côté du rejet et de l’abandon je suis un expert !). Et donc je mettrais carrément en danger ce besoin si j’osais prendre le risque de vérifier le compte, je risquerais de perdre l’affection du commerçant !? Je n’en reviens pas d’écrire ça. Comme si le fait de lui acheter un truc allait faire qu’il m’aime. Ouh la la je me rends compte à quel point j’étais à l’ouest moi ! Bon restons bienveillant avec soi.

C’est fou comme le cerveau met au point des stratagèmes inouïs pour arriver à satisfaire nos croyances erronnées !

>>> Et vous avez-vous conscience de vos croyances sur l’Argent ?

Categories:

Tags: