Le Blog Évolutionnaire

Espace d'écriture intuitive et connectée

Nouvelle Habitude 2017 : ECRIRE


Vivre l’excitation d’un défi plutôt que s’imposer une bonne résolution

1er janvier 2017. Période des “bonnes” résolutions.

Ouais bof… personnellement je n’en ai jamais vraiment prises. Je ne crois pas que l’on réussisse à changer (arrêter des mauvaises habitudes ou mettre en place des bonnes) juste parce que c’est le début d’une nouvelle année. La symbolique du changement de chiffre n’est pas assez puissante pour changer notre personnalité en profondeur.

Alors pourquoi cette année je décide de prendre une bonne résolution ? Et bien parce que ce n’est pas de résolution dont je parle ici, mais d’un test personnel, une expérience amusante et audacieuse, une envie qui revient régulièrement dans ma tête depuis des mois et que je n’arrive pas à réaliser : ÉCRIRE.

Autrement dit un défi que je me lance en prenant à témoin le monde par ce premier article.

Pourquoi se lancer des défis ?

Les défis sont un des meilleurs moyens pour se dépasser, devenir meilleur chaque jour. Comme un sportif qui se fixe pour objectif de gagner les championnats de France, puis une fois l’objectif atteint il passera auxchampionnats d’Europe et du Monde.

Mais le vrai WHY des défis est de garder la Vie intéressante en nous évitant de nous enfermer dans des routines étouffantes. Et le dépassement de soi qu’il y ait ou non réussite nous donne une nouvelle EXPÉRIENCE.  C’est cette nouvelle expérience, acquise chaque jour si possible, qui est le Sens de la vie. Cette nouvelle expérience nous construit et nous permet de découvrir qui nous sommes et ce à quoi nous aspirons au plus profond de nous.

Exemple concret de l’intérêt de vous lancer un défi : J’ai senti intuitivement la puissance des défis quand en Novembre 2015 je me suis lancé le défi inconscient et FOU de faire des conférences sur le Développement personnel, alors que je n’avais jamais fait de prise de parole en public, et je n’avais aucune notoriété dans le domaine, ni réseau, argent, temps, ni ressources financières. Mais j’étais convaincu de devoir me jeter à l’eau car je venais de comprendre viscéralement que mes deux grandes passions étaient le développement personnel et l’entrepreneuriat. Et par conséquent si je voulais m’épanouir je devais absolument créer un projet dans ces domaines. Aujourd’hui je réalise et anime avec bonheur ces conférences avec plus de 50 participants tous les mois et j’ai surtout dépassé mon perfectionnisme bloquant, développé ma confiance et ma capacité à l’action, et instauré la croyance positive que je suis capable de réaliser mes rêves.

Pourquoi Écrire ?

Pour moi. Par jeu. Apprendre. Progresser. Briser mes chaînes.

Parce que j’ai ce rêve fou de devenir écrivain depuis plus de vingt ans, d’écrire et de publier un livre, un vrai, comme les grands !

Parce que je sais que l’écriture permet de mettre en forme sa pensée, de concrétiser ce que l’on expérimente, ce que l’on apprend, et surtout de transmettre, d’apporter de la valeur, de contribuer au monde dans lequel nous vivons, et par conséquent de bâtir des fondations solides dans notre vie.

Mais aujourd’hui la raison première et ultime est que j’en ai marre de mon perfectionnisme bloquant et de la peur du regard des autres qui se cache derrière.

Car j’écris depuis longtemps pourtant, depuis l’adolescence. Ce fut d’abord comme un exhutoire, une obligation hygiénique personnelle, pour exprimer mon rejet du monde, me libérer des mes pensées noires et ruminantes, trouver des solutions à mes problèmes existentiels. Depuis quelques années heureusement j’écris mon journal personnel, mes rêves, mes pensées, toutes les choses que j’aime. Avec bienveillance envers moi et les autres. C’est un vrai exercice de mindfulness aujourd’hui.

J’écris donc depuis longtemps mais je le fais pour moi uniquement et de manière irrégulière. Parfois cinq fois dans une journée, parfois rien pendant deux semaines. C’est une habitude positive mais mal ancrée.

ENVIE & BLOCAGES L’envie d’écrire et de publier des articles de fond ou un véritable livre sont bien là et reviennent régulièrement, et la frustration par la même occasion aussi car je n’y arrive pas malgré deux articles publiés en cours d’année dernière.

L’habitude n’a pas été prise, emportée par la tempête du quotidien et le lourd fardeau des croyances limitantes.

Voici donc la liste des blocages que je vais (tenter d’) exploser grace à ce DÉFI :

  • désir impossible de faire un article parfait du premier jet
  • pas assez de temps disponible dans la journée
  • frustration de ne pas voir le résultat immédiat de ses efforts (peu de lecteurs au début, pas de livre publié, pas de retours des lecteurs, …)
  • peur de l’avis des lecteurs de ses articles (croire que l’on est nul, syndrome de l’imposteur, …)
  • comment savoir rapidement ce qui marche ou pas ?
Mais je garde la suite pour demain, j’ai déjà largement dépassé mon temps autorisé ! :)

>>> Et vous ? Quelle est l’habitude positive que vous pourriez démarrer aujourd’hui 1er janvier 2017 ?

SUITE DE CE DEFI : Définir le cadre d’un défi (Step #2)

Categories:

Tags: